Comment les drivers influencent notre comportement ?

Dernière mise à jour : 14 déc. 2021



Message à soi-même

En plus de l'antidote, le manager doit évoluer envers ses équipes et ses collaborateurs

Sois fort

Sois ouvert.

S’autoriser, écouter ses limites et celles de son corps


Il favorise l’expression des ressentis (météo émotionnelle, entretien individuel).

Il facilite l’expression des besoins et des demandes

(OSBD, DESC).


Sois gentil

Pense aussi à toi.

Dire non sans culpabiliser et se souvenir que si on déplait, être respecté s’avère tout aussi important que d’être aimé.

Se récompenser de ses succès et faire preuve d’assertivité.


Il prend soin de ne pas surcharger ses collaborateurs.

Il donne de la reconnaissance régulièrement.

Il encourage ses collaborateurs à poser leurs limites et à dire non.

Il les aide à exprimer leurs besoins.


Fais des efforts

Réussis à ta mesure.

Faire ses choix, simplement, et une chose à la fois avec des pauses entre chaque tâche.

Refuser ou différer les travaux difficiles ou trop courts en délai.


Il pose des objectifs SMART à ses équipes.

Il met en place un suivi régulier.


Sois parfait

Sois réaliste.

Évaluer la juste qualité nécessaire, et lâcher prise sur le superflu.


Il est attentif à la gestion de son temps.

Il rassure ses collaborateurs.

Il dit stop quand il y a de la surqualité ou du surcontrôle.

Il donne des objectifs SMART.


Fais vite

Laisse-toi du temps

Il donne des indications de temps.

Quand c’est possible, il donne des marges de temps plus larges.

Il demande aux collaborateurs de planifier et d’organiser leur emploi du temps.



Test Drivers psychologiques2
.pdf
Download PDF • 173KB